Centres d’interprétation

Un centre d’interprétation est lié la plupart du temps à un site historique, un parc naturel ou un lieu spectaculaire. Il ne possède pas de collection (contrairement au musée), il fournit plutôt des explications aux visiteurs à propos du lieu où ils sont situés.


Centre d’interprétation de l’agriculture et de la ruralité à Métabetchouan-Lac-à-la-Croix

© CIAR


 

Le Centre d'interprétation de l'agriculture et de la ruralité (CIAR) expose la richesse d’un héritage patrimonial et le savoir-faire d’une communauté qui s’est bâtie petit à petit. Il annonce les couleurs à venir tout au long des saisons mais aussi, les enjeux agricoles pour les générations à venir.

 


Centre d'Interprétation de la Côte-de-Beaupré à Château-Richer

© Guy Couture


 

Au bord du Saint-Laurent, localisé sur le Site historique et archéologique des couvents de Château-Richer, le Centre d'interprétation de la Côte-de-Beaupré (CICB) explique, à travers des expositions et des activités culturelles et éducatives passionnantes, la valeur et l'importance de la Côte-de-Beaupré pour l'histoire du Québec et de l'Amérique française. 


Activité à la Maison amérindienne de Mont-Saint-Hilaire

© Luc Bouvrette 


Une exception autochtone

La Maison amérindienne est le seul lieu multi nations située hors communauté autochtone au Québec. Reconnue par la Commission des lieux et monuments historiques du Canada comme lieu de référence national des Produits de l'érable pour l'origine de l'acéricultre, elle présente aussi des expositions d'arts.