Gouvernement du Québec

Deux lois fondamentales forment un cadre à la protection du patrimoine au Québec, la Loi sur le patrimoine culturel et la Loi sur l’aménagement et l’urbanisme. La Loi sur le développement durable est également importante.

Le ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine peut classer des biens mobiliers, des sites et des bâtiments historiques, parfois même des parties de quartier (exemple : arrondissement historique de Trois-Rivières). Lorsqu’un bien patrimonial est classé, il est protégé et inscrit au Registre des biens culturels du Québec.


Le Répertoire du patrimoine culturel du Québec présente le patrimoine protégé en vertu de la Loi sur les biens culturels, par le gouvernement ou par les municipalités du Québec. Il peut s'agir de biens immobiliers, de biens mobiliers ou des secteurs protégés.



Le musée de la Civilisation à Québec

© Idra Labrie

 

Les musées d'État

Le gouvernement du Québec a également favorisé la naissance de musées d’État : le Musée de la civilisation, le Musée national des beaux-arts du Québec et le Musée d’art contemporain du Québec. Ces musées ont pour mandat de conserver et mettre en valeur le patrimoine culturel et artistique du Québec.



Travail de consolidation d'une polychromie fragile effectué sur un cheval berçant de l'époque victorienne, appartenent au Musée de Lachine. Photo : Michel Élie

© CCQ


 

Centre de conservation du Québec

Le Centre de conservation du Québec (CCQ) dépend également du gouvernement du Québec. Il a pour mission de contribuer à la conservation préventive et à la restauration du patrimoine du Québec et compte sur une équipe de plus d'une trentaine de restaurateurs spécialisés dans différents domaines de la restauration.